AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 

Partagez
 

 Enfin quelque chose d'intéressant...

Aller en bas 
AuteurMessage
Kurotsuchi Mayuri
♕ Staff™
The Scientist •

Kurotsuchi Mayuri

Messages : 81
Date de naissance : 30/04/1997
Date d'inscription : 01/04/2012
Age : 22
Localisation : Dans son laboratoire.
Rang : Capitaine de la 12e division

Suivi de l'âme
Niveaux:
Enfin quelque chose d'intéressant... Left_bar_bleue80/100Enfin quelque chose d'intéressant... Empty_bar_bleue  (80/100)
Expériences:
Enfin quelque chose d'intéressant... Left_bar_bleue275/1400Enfin quelque chose d'intéressant... Empty_bar_bleue  (275/1400)
Info's générales:

Enfin quelque chose d'intéressant... Empty
MessageSujet: Enfin quelque chose d'intéressant...   Enfin quelque chose d'intéressant... Icon_minitimeSam 14 Avr - 11:47



Ooh… Voilà quelque chose qui promettait d’être intéressant pour notre scientifique. Une nouvelle découverte le menait à l’Est de la Soul Society, direction les quartiers de la 9e division. Pourquoi ? Pour voir la capitaine pardi ! La petite nouvelle ! Une petite shinigami, certes, mais qui revenait d’une mission dangereuse du Hueco Mundo. Rien d’intéressant dans tout cela, mais s’il n’y avait rien, le capitaine de la 12e division ne se serait absolument pas déplacé. Non. Il voulait étudier une chose, et cette dernière se trouvait dans son corps. D’après les quelques rapports qu’il a auparavant lu, Mayuri a découvert que la nouvelle capitaine avait été la cible d’une attaque du Roi du Hueco Mundo, du dit « roi » des arrancars. Ce dernier semblait avoir un pouvoir… Intéressant. D’après les notes écrites, il pouvait faire bouillir le sang de son adversaire une fois l’avoir touché, puis, vu que celui qui est touché doit faire de plus nombreux efforts physiques. Mayuri n’emploierait pas le terme de « Paralysie ». C’était bien plus que cela. Un pouvoir exceptionnel, mais aussi effrayant. Mais tout cela donnait au scientifique une envie d’étudier ce zanpakuto, de long en large… Et bien entendu son maître. Mais pour cela, il devait se préparer. Et en parler avec la première victime de cette technique n’est pas une mauvaise idée.

Tss… Les quartiers de la 9e division étaient tout de même à l’opposé de ceux de la 12e. Une sacrée trotte. Mais ce qui l’attendait était tellement excitant d’après lui, que, sans tarder, il s’y trouverait. Une nouvelle tout à fait passionnante ! Mayuri n’arrêtait pas de se trémousser sur le chemin. Il faisait craquer les doigts de ses mains, et son long majeur droit titillait son autre main… Cela lui rappelait l’excitation de la dissection du hollow qu’il avait entrepris après sa dernière mission, pour découvrir ce qu’il y avait sur les bords de leur trou, leur vide. On pouvait passer notre main à travers mais le hollow ne ressentait rien. En y repensant, il avait déjà transpercé des hollows comme celui-ci, mais aucun n’avait rien senti. Cependant, quand le scientifique a voulu découper les bords du trou pour savoir ce qu’il s’y passait, les organes, et leurs nerfs, le hollow disparut sans laisser de trace, comme s’il avait été purifié. Et ce, Mayuri restait sur sa fin, espérant que d’autres hollows seraient capturés.

En y repensant, l’ « Octava Espada » n’avait pas le trou significatif des hollows... Non, en tout cas, il ne la pas remarqué. Comme si finalement le scientifique arrancar n’en était pas un. Il doit encore être entrain des souffrir au Hueco Mundo, attendant une fin proche.
Cette dernière pensée vint arracher un petit sourire suivit d’un léger rire a Kurotsuchi.

Il entrait dans les quartiers de la 9e division, où la supposée capitaine devrait se trouver. Mayuri ne comptait guère rester longtemps ici, étant donné qu’il avait une expérience sur le feu. Il a déjà demandé à ce qu’elle vienne jusqu’à son laboratoire, mais celle-ci avait refusé son honnête proposition. Avait donc-t-elle peur ? Il lui aurait montré tous mes beaux jouets. Puis, il l’aurait disséqué… Son sang… Son Sang !!! Il lui fallait une analyse et vite ! L’excitation le faisait trembler jusqu’aux os, plus qu’un hollow, son corps est sujet à une découverte terrifiante !

Mayuri demanda au vice-capitaine de la 9e division si il savait où elle se trouvait. Ce dernier lui indiqua son bureau, puis il se remit à ses occupations. Enfin ! Son corps ne se trouvait plus très loin. Le sang de Mayuri ne fit qu’un tour.

”« J’entre ! Bon, Hanabi Takanashi, c’est ça ? Bref, j’ai besoin de vous, comme vous le savez, pour étudier ce que le dit roi du Hueco Mundo vous a infligé. Tout d’abord, d’après les rapports, c’est une technique qui lui a permis de faire bouillir votre sang ? N’est-ce pas ?... »”


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Hanabi Takahashi

♕ Staff™
•La Genie aux Vairons | Byakuya's Propriété •

Hanabi Takahashi

Messages : 570
Date de naissance : 30/09/1992
Date d'inscription : 05/02/2012
Age : 27
Localisation : La ou tu trouvra des miettes de cookies
Rang : Taisho de la 9th Division

Suivi de l'âme
Niveaux:
Enfin quelque chose d'intéressant... Left_bar_bleue71/100Enfin quelque chose d'intéressant... Empty_bar_bleue  (71/100)
Expériences:
Enfin quelque chose d'intéressant... Left_bar_bleue1075/1200Enfin quelque chose d'intéressant... Empty_bar_bleue  (1075/1200)
Info's générales:

Enfin quelque chose d'intéressant... Empty
MessageSujet: Re: Enfin quelque chose d'intéressant...   Enfin quelque chose d'intéressant... Icon_minitimeSam 14 Avr - 17:27



Hanabi & Mayuri
« Un fou furieux dans les locaux »


Depuis qu'elle était Taisho, la vie d'Hanabi avait prit un sacré tournant ! Jamais elle n'avait eut des journées aussi pleines et longues, jamais elle n'avait eut une vie aussi remplit et occupée. Maintenant la petite demoiselle passait son temps a courir à droite, à gauche, chercher les rapports de trucs et de machins. Elle passait aussi un grand moment de la journée a se demander pourquoi elle était Capitaine ... Ah oui ... A cause du sale gosse Kuchiki qui avait joué de son influence pour la mettre à cette place et ainsi se débarrasser d'elle dans sa Division. Avant d'être Capitaine de la Neuvième Division, Takahashi était la Troisième Siège de Byakuya. Ce dernier l'avait forcé a passé le test des Taishos, mais bien décidé a rester a sa place, la demoiselle avait fait exprès de rater son examen mais Byakuya avait mit son nez par la et ... Et voila le résultat ! La jeune Hanabi se retrouvait avec un Haori sur les épaules et une Division entre les mains ! Le plus dur restait que le terrain était déjà conquit par Tousen, aussi il était très dur pour elle de s'imposer en tant que nouveau chef, gagner leur respect s’avérait être une tache des plus ardus ... Mais la jeune femme aux doubles zampakutos avaient de bons conseillés ! Ukitake-sama ainsi que Byakuya l'aidait a s'en sortir, enfin ... Ils lui disaient qu'elle s'en sortirait parfaitement ! Un soutien plutôt mitigé en sommes ! Mais la petite Rose s'accrochait a son bureau et prenait les décisions qui lui semblaient le plus juste et honorable pour cette Division déchue. En plus de faire marché la Neuvième, elle devait lui rendre l'honneur perdu a cause du traite Tousen ... Rien de mieux qu'une noble a la tête d'une faction pour remettre celle-ci dans le sillage de la dignité, de l'honneur. Peut-être qu'elle s'en sortait bien tout compte fait .. Malgré le fait que les trois quart des hommes qu'elle dirigeait ne l'aimaient pas, ne l'estimaient pas, la relation avec le Lieutenant Shuuhei était aussi bien difficile ... Le temps ferait les choses ainsi que les actes et les paroles de la demoiselle, elle en était intimement convaincue !

Sept heure du matin et la petite demoiselle était déjà sur le pied de guerre ! Elle qui était une vraie feignante se voyait drôlement changé par ses nouvelles fonctions ! Hanabi avait été beaucoup absente depuis les derniers semaines ... Sa première mission en tant que Capitaine au Hueco Mundo lui avait valu un arrêt d'une bonne semaine a cause de ses nombreuses blessures ainsi que son propre état de santé, disons le, plus que mauvais. Puis quelques jours après son rétablissement, elle avait été envoyé a Karakura pour exterminer de simples Gillians, a ce moment elle avait fait une rencontre des plus curieuses ! Le Roi auto-proclamé du monde creux s’était montré a elle, tous les deux avaient croisés le fer. Hanabi lui avait infligé des blessures qui avait valu au Roi la perte de sa main, il se lui était même coupé après l'avoir jugé inutile ... L’échange des coups avaient été égal d'un coté comme de l'autre. Au final ... Takahashi avait été sauvé par le Noble Kuchiki ainsi que son "père" Ukitake. Suite a ce combat, re-séjour a la Quatrième Division ... Le sang de la jeune Capitaine des traces étranges qui paralyser son corps selon l'effort physique qu'elle avait fourni, un "sort" bien vicieux, mais elle avait rendu a Darius Apollodore ce coup de vice ... De nombreux soins en plus d'extraction de "poison" avaient étés utiles pour purger son sang de ce drôle de mal. La Capitaine aux zampakutos princiers avait insisté pour faire l'examen de son sang elle-même afin de comprendre ce qui lui était arrivé -he bien oui Hanabi est aussi une medecin expérimentée !-. Mais maintenant ! Elle était sur pied ! Pour ne pas passer pour une tir-au-flan, la jeune femme était venu a la Division bien avant tout le monde ! Même Hisagi - qui était toujours le premier présent- n'était pas encore arrivé.

Hanabi profita du calme et du vide dans sa Division pour finir tous les rapports qui s'étaient accumulé depuis qu'elle était en convalescence. Elle dut prendre deux petits heures pour tout finir. A huit heure, Hisagi montra le bout de son nez a la Neuvième, saluant son Taisho en passant son bureau, il semblait un peu surprise de la voir ici a une telle heure, mais peut importe il se mit a son travail sans trop se brusquer, attendant surement que la Division se remplisse un peu pour se donner un bon coup de fouet. Aujourd'hui, Hanabi avait prévu du travail pour tout le monde ! En effet, les archives avaient besoin d'un peu de tri ! Alors ils viendraient la salle des archives et conserver les dossiers et rapports datant de 100 ans maximum, autant dire que les poubelles allaient être pleine ... Parmi les Shinigamis, la petite demoiselle en Haori donna les directives et retourna a son bureau pour finir les derniers rapports qui venaient de lui parvenir par son Lieutenant. Surement irait-elle jeter le travail aux archives quand elle-même aurait fini le sien ... A peine vingt minutes après, un énergumène entra dans son bureau. La jeune rose redressa la tête et vit le Capitaine Kurotsuchi, qu'elle fût sa surprise ! Que venait-il faire ici ? Hanabi le fixa sans vraiment comprendre les raisons de sa présence de plus ... Cet homme étrange lui avait toujours fait froid dans le dos ... Hisagi ... Help ! La jeune femme cligna des yeux plusieurs sans le quitter du regard, il dit alors qu'il avait besoin d'elle, pour étudier la technique étrange que le Roi du Hueco Mundo lui avait fait subir. Voila donc pourquoi il était la ... Il lui demanda ensuite des détails. Takahashi n'avait pas de réaction, elle se contentait de le fixer, bloquée sur un passage de son entrée. Elle dit enfin.

« On ne vous a jamais apprit à toquer ?... Ou même a dire bonjour ? Vos manières seraient a revoir Kurotsuchi-Taisho ... »



_________________
Enfin quelque chose d'intéressant... 942228913
Noble, considérée comme Génie, gentille, attentionnée, tendre, avenante, protectrice, temeraire, hyperactive, bruyante, chiante, sale gosse, méfiante, déterminée
Revenir en haut Aller en bas
Kurotsuchi Mayuri
♕ Staff™
The Scientist •

Kurotsuchi Mayuri

Messages : 81
Date de naissance : 30/04/1997
Date d'inscription : 01/04/2012
Age : 22
Localisation : Dans son laboratoire.
Rang : Capitaine de la 12e division

Suivi de l'âme
Niveaux:
Enfin quelque chose d'intéressant... Left_bar_bleue80/100Enfin quelque chose d'intéressant... Empty_bar_bleue  (80/100)
Expériences:
Enfin quelque chose d'intéressant... Left_bar_bleue275/1400Enfin quelque chose d'intéressant... Empty_bar_bleue  (275/1400)
Info's générales:

Enfin quelque chose d'intéressant... Empty
MessageSujet: Re: Enfin quelque chose d'intéressant...   Enfin quelque chose d'intéressant... Icon_minitimeJeu 19 Avr - 18:01



L’endroit était bien rangé, ce qu’il trouvait étrange par rapport aux dires qui parvenaient jusqu’à son bureau. Elle se trouvait seule dans ses quartiers. Tant mieux, c’était l’heure idéale pour parler les esprits au frais. Cette histoire l’intriguait furieusement. Ce sang, il fallait l’étudier, c’était le point le plus important. Il fallait la disséquer. Pour la science, il devait la convaincre d’offrir son corps à la science. Il ne bougea pas de l’entrée. Au lieu de lui proposer de s’asseoir, la capitaine de la 9e division lui demanda d’un air grave et sérieux pourquoi lui, celui qui allait étudier son problème, n’a pas toqué à la porte, ni la salué comme les règles le veulent. Non, rien de cela. Un sourire amusé apparu sur le visage du scientifique, qui lui répondit à son tour :

« Qui s’en soucie ? Quand il s’agit de la science, personne n’y prend attention à ses manières. D’ailleurs, vous non plus, ne m’avez même pas proposez de m’asseoir. Je pense en avoir pour un certain moment si vous ne vous décidez pas de m’accompagner à mon laboratoire. Je suppose que vous ne l’avez jamais visité, et que l’envie d’en savoir plus sur ce qui s’est passé vous torture l’esprit. Je peux vous éclairer sur le sujet. Derrière moi, Nemu arrive avec une machine pour une analyse rapide de votre sang. Me permettez-vous donc de m’asseoir ? »

Sans attendre de réponse, le capitaine de la 12e prit un coussin et s’assit dans un coin, sortant des affaires et commençait à les entreposer autour de lui. En face de lui, il posa son écran d’ordinateur, entouré d’une sorte de matière verte gluante, son clavier portable, semblable à celui d’un piano, et des caissons de commandes sur les côtés. Il ne s’est pas gêné.

Il tapota sur ses touches de piano, qui ne firent aucun sons d’ailleurs, et lança un programme d’analyse. De son caisson de droite, des câbles sortirent, armés de ventouses en leurs bouts, au moins une bonne vingtaine. A sa gauche, des boutons clignotèrent, rouges et verts, mais Mayuri n’y apporta pas une grande importance. Non, seulement les résultats comptaient. Le programme ayant fini de se charger, le scientifique sélectionna « analyse de sang » et une courbe se traça, sur la largeur de l’écran, droite. Sans se retourner, il fit un signe à la capitaine Takahashi lui indiquant de s’approcher. N’ayant pas l’air décidé, il appela Nemu, sa fille. Cette dernière sortit de derrière la porte d’entrée du bureau. Nemu, comme si de rien n’était s’approcha de la machine et s’allongea par terre, à ses côtés. Kurotsuchi brancha un à un les câbles sur le corps de Nemu, qui ne bronchait pas. Une fois cette tâche accomplit, il tapota quelque touche de son clavier, et frappa quelques touches de son caisson de droite. Tous les boutons devinrent rouges. Nemu poussa un cri de douleur, long, auquel on ressentait la souffrance. Ce cri arracha un sourire enjoué au capitaine de la 12e division. La courbe sur l’écran commença à monter, puis redescendre, dans un mouvement plus ou moins régulier. Mayuri tapota de nouveau sur son clavier, et le résultat de l’analyse du sang de sa fille apparu. On pouvait y lire qu’elle n’avait aucun problème en particulier. Normal, c’était sa fille après tout… Et son sang provenait du sien, au capitaine. Donc s’il possédait une anomalie, ce cas serait bien anormal…

Après avoir enlevé les ventouses de la peau de sa fille, laissant des traces rondes sur sa peau douce, elles rentrèrent automatiquement dans leur caisson, sans bruit, comme des serpents rampants sur le sol. Une fois tous revenus, Mayuri joua de nouveau avec ses touches, et en sortit du dessus de son ordinateur une feuille de papier, où toutes les informations sur le sang y était indiqué. Il observa la feuille, puis la rangea dans sa poche. Nemu se releva, et se mit à côté de son maître. Elle était toute pâle, comme si cette analyse l’avait vidé de son sang. C’était impossible, mais à croire. Son teint morbide était effrayant. Mais ceci ne perturba pas le scientifique, qui se remit à tapoter de son clavier. Les câbles, visiblement lavés, ressortirent et se redéposèrent sur le sol. Le capitaine Kurotsuchi se retourna en direction de celle qui allait subir l’analyse, puis lui déclara, sourire angoissant :


« Hanabi-taisho, voudriez-vous vous approcher pour participer à cette petite analyse ? Ne vous inquiétez pas, je vais vous expliquer le principe. Tout d’abord, il faut savoir que cela ne vous fera que peu de mal. Dans ces ventouses, il y a des sangsues. Elles sont directement liées à la machine, et absorbe votre sang, pour ensuite en retirer une analyse. Rien de tout ça ne vous tuera… Hihihi… Mais pour la science, vous le ferez, n’est-ce pas ? Par contre, soyez calme, sinon les sangsues vous videront totalement de votre sang, et ceci serait bien dommage… Hihihihihihi… »

[/justify][/color]
Revenir en haut Aller en bas
Hanabi Takahashi

♕ Staff™
•La Genie aux Vairons | Byakuya's Propriété •

Hanabi Takahashi

Messages : 570
Date de naissance : 30/09/1992
Date d'inscription : 05/02/2012
Age : 27
Localisation : La ou tu trouvra des miettes de cookies
Rang : Taisho de la 9th Division

Suivi de l'âme
Niveaux:
Enfin quelque chose d'intéressant... Left_bar_bleue71/100Enfin quelque chose d'intéressant... Empty_bar_bleue  (71/100)
Expériences:
Enfin quelque chose d'intéressant... Left_bar_bleue1075/1200Enfin quelque chose d'intéressant... Empty_bar_bleue  (1075/1200)
Info's générales:

Enfin quelque chose d'intéressant... Empty
MessageSujet: Re: Enfin quelque chose d'intéressant...   Enfin quelque chose d'intéressant... Icon_minitimeSam 21 Avr - 14:10



Hanabi avait beau faire tous les efforts du monde pour supporter la présence de ce fou, elle n'arrivait pas à mettre la crainte de coté et à le regarder sans être prise d'un frisson d'effroi. Mais ce qui la rassurait ce qu'elle n'était pas la seule a réagir ainsi a l'approche du Capitaine de la Douzième Division. Il faisait froid dans le dos a tout le monde ... Sauf à sa fille mais elle aussi faisait froid dans le dos, le fait qu'elle était une création et non pas le fruit de l'amour entre deux êtres était flippant. En somme : Drôle de famille ... Elle se serait bien passé de cette rencontre, surtout qu'elle avait beaucoup de travail a faire, cet énergumène allait persister a rester et lui faire perdre un temps fou ... Cette journée ne s’annonçait pas comme étant la meilleure qu'elle avait vécu depuis qu'elle avait ce Haori sur le dos. Kurotsuchi-Taisho se mit a lui demander qui se soucier qu'il soit poli ou respectueux. Hanabi se contenta de le fixer en levant la main, un geste qui sonnait comme un "Moi je m'en soucis . " Quand il s'agissait de la science, personne ne portait d'attention aux manières. Mais en parlant de bonne manière, elle ne lui avait même pas proposer de s'assoir. Cette remarque fit hausser les sourcils de la petite demoiselle, il avait lui-même sa réponse dans sa question. Elle ne souhaitait pas qu'il s'installe et qu'il s'impose ici, elle avait autre chose a faire que de gérer les étrangetés de ce Capitaine ...

Pour ne pas la rassurer, l'ancien Prisonnier du "Nid des Asticots" affirma qu'il en aurait pour un moment si elle refusait de l'accompagner dans son laboratoire. Une phrase qui créa un frisson chez Takahashi ... Jamais Ô grand jamais elle ne mettrait un pied dans son musée des horreurs ! Même le meilleur des arguments et la plus alléchante des raisons ne lui feraient pas mettre un doigt de pied la bas, elle tenait trop a la vie ou a sa santé, ou a son innocence ... Enfin, elle tenait aux trois ! Mayuri souligna le fait qu'elle n'y était jamais entrer - ce qui était très bien comme ça- et qu'elle devait se poser des questions sur ce qui se tramait la bas ... Vaguement oui, mais les images répugnantes qui lui venaient lui suffisait a ne pas vouloir en savoir d'avantage ... La Capitaine aux Zampakutos Princiers fronça les sourcils quand son vis-à-vis rajouta que sa Lieutenant arrivait avec une machine qui analyserait son sang. Elle écarquilla alors les yeux. En plus de la déranger il s'imposait avec ses machines et avec des examens qu'elle ne souhaitait absolument pas faire. Mayuri demanda alors la permission de s'assoir. Hanabi n'eut le temps de répondre qu'il prit un coussin et s’installa dessus. Il était au dessus des lois et des décisions ...

Sous l’œil "curieux" de la Capitaine de la Division, le Scientifique sortit ses petites affaires et les entreposa autour de lui. Il posa un écran d'ordinateur devant lui avec un clavier étrange et des caissons de chaque coté. Dépitée, la jeune Rose posa sa main sur son visage, comment était-elle arriver dans une telle situation ? Une idée venait alors de lui venir, si elle l'ignorait peut-être qu'il s'en irait sagement ... Alors qu'elle allait retourner a ses occupations, l'homme étrange tapota sur son clavier et l'un des caissons s'ouvrit pour laisser sortir des sortes de câbles auquel des ventouses étaient collés aux extrémités. Sans lui porter de regard, Mayuri fit un geste a Hanabi pour lui dire d'approcher, ce qu'elle ne fit pas ... Remarquant qu'elle ne coopérait pas, il appelle sa fille qui accourut. Nemu s'allongea par terre sans aucune expression et les câbles se collèrent a sa peau comme des sangsues affamées d’hémoglobines. La génie décida de les ignorer et gratter sa plume sur son rapport après en avoir lu deux lignes.

Hanabi manqua de sursauter quand Nemu poussa un cri effroyable, un cri qui arracha un sourire presque satisfait a son "père", la jeune Capitaine en eut un énième frisson. Cette dernière remonta son rapport devant ses yeux pour se cacher du spectacle et se concentra sur sa lecture, les laissant a leur étranges activités ... Oui donc les Shinigamis ont rencontrés deux gillians dans la foret du Rukongai et les ont éliminés, bien bien .. Fort bien ... Donc euuh .. Oui des hollows tuaient, les Shinigamis sont rentrés sains et saufs, parfait la routine quoi ... Hanabi signa la feuille et la poser dans son dossier pour referma le rapport et le poser sur la pli : Rapports lus. Une fois ceci fait, la jeune femme leva les yeux vers Nemu qui venaient de se redresser, pâle comme un linge, elle était encore plus effrayante ainsi ... Grand dieu, pauvre fille ... Les petits câbles rentrèrent d'eux même dans le caisson pour en resortir laver du sang de la jeune Kurotsuchi. Son créateur s'adressa alors a Hanabi, lui demandant de venir car s’était "A son tour". Il lui disait de ne pas s’inquiéter qu'elle n'aurait que très peu mal, bien sur ... Il mentait comme un arracheur de dents ce foutu cinglé ... Il disait que si elle s'agitait les sangsues pomperaient son sang a l'en tuer, mais que ce serait une perte au nom de la science donc quelque chose d'acceptable. Hanabi le fixa d'un air froid, presque digne du regard de Byakuya.

« Premièrement je ne vous ai pas permis de m'appeler par mon prénom alors ça sera Takahashi-Taisho ... Et deuxième si vous ne voulez pas perdre un bras vous feriez mieux de ne pas approcher ces trucs de moi ... »

Elle tapota l'un de ses Zampakutos du bout du doigt comme pour souligner sa menace, oui il ne devait pas oublier qu'elle était armé ... La jeune femme prit un rapport sur son bureau et remarqua qu'il n'était pas destiné a sa Division mais a celle de Byakuya. Dans cette erreur Hanabi voyait une porte de sortie subtile ! Elle pouvait dire qu'elle devait partir pour la Sixième afin de rendre ce dossier ! Elle se leva donc et traversa la pièce, en marchant sur les câbles. Mais alors qu'elle approchait de la porte, elle vit un de ses sous-fifres passer et son plan tomber a l'eau ... Elle ne pouvait donc pas fuir son destin car ce ... Mec passait par la et pouvait s'occuper de cette tâche ... Alors elle l'interpeller le Shinigami qui passait par la et lui donna les dossiers a remettre a Bya... Kuchiki-Taisho. Le subordonné acquiesça d'un signe de la tête et partit. La jeune Rose retourna a son bureau, une main non loin de son sabre, surveillant l'autre capitaine du coin de l’œil. La Génie s'assît derriere son bureau et fixa l’énergumène.

« Et puis la science ne m’intéresse pas tant qu'elle n'est pas purement médicale ... Si je peux me permettre de vous donnez un conseil Kurotsuchi-Taisho ... Trouvez-vous une femme, avec un peu de chance elle vous sauverez peut-être de toutes ces étrangetés loufoques ... »


_________________
Enfin quelque chose d'intéressant... 942228913
Noble, considérée comme Génie, gentille, attentionnée, tendre, avenante, protectrice, temeraire, hyperactive, bruyante, chiante, sale gosse, méfiante, déterminée
Revenir en haut Aller en bas
Kurotsuchi Mayuri
♕ Staff™
The Scientist •

Kurotsuchi Mayuri

Messages : 81
Date de naissance : 30/04/1997
Date d'inscription : 01/04/2012
Age : 22
Localisation : Dans son laboratoire.
Rang : Capitaine de la 12e division

Suivi de l'âme
Niveaux:
Enfin quelque chose d'intéressant... Left_bar_bleue80/100Enfin quelque chose d'intéressant... Empty_bar_bleue  (80/100)
Expériences:
Enfin quelque chose d'intéressant... Left_bar_bleue275/1400Enfin quelque chose d'intéressant... Empty_bar_bleue  (275/1400)
Info's générales:

Enfin quelque chose d'intéressant... Empty
MessageSujet: Re: Enfin quelque chose d'intéressant...   Enfin quelque chose d'intéressant... Icon_minitimeMar 24 Avr - 19:11




Après avoir expliqué au capitaine Takahashi comment fonctionnait sa machine à analyse, le capitaine Kurotsuchi se retourna vers elle, puis lui lança un de ses regards qui glaçait le sang, qui vous pénétrait froidement, qui vous effrayait. Mais cette dernière était, plutôt… Choquée. Elle ne cessait de regarder la création du scientifique. Cette dernière, allongée sur le sol, blanche comme un linge, ne bougeait plus du tout. Comme morte. Puis, finalement, elle retourna son regard vers le scientifique. Un regard froid, emplie de … comment dire… froid. Un regard qu’un hautain tel que le 28e chef des Kuchiki pourrait adresser à n’importe qui. Mayuri en fut surpris. Etonnement surpris. Il poussa un rire léger. Ce qui, soudainement, sembla énerver au plus haut point Takahashi. Sans crier gare, elle s’époumona pour, tout d’abord, un point qui n’est que peu important aux yeux d’un scientifique en ces périodes de crise, sur son nom, auquel Mayuri n’a pas fait attention en l’appelant par son prénom, ainsi que le fait qu’elle ne voulait pas que le scientifique approche de trop près ces machines, câbles, et autres instruments scientifiques, de sa personne. De peur d’abîmer sa pauvre petite peau… Mais la science n’attend pas ! Mais, avec une capitaine, il fallait se montrer assez patient. Ce n’est pas comme si c’était cette brute de Kenpachi. Mayuri le savait : s’il la brusquait, elle n’accepterait pas plus que maintenant de se soumettre à cette petite analyse médiocre.

Comme si elle voulait rajouter de la tension dans la pièce, Takahashi tapotait nerveusement la garde de son Zanpakutoh, ce que remarqua le capitaine de la 12e. Comme si elle voulait qu’il remarque qu’elle était armée. Mais ça, le scientifique le savait. Tous les shinigamis sont autorisés à porter leur Zanpakutoh dans la Soul Society, quand celle-ci est en période critique. D’autant plus que le vieux, comme l’appelait le scientifique, ainsi que deux autres capitaines se sont fait, comme qui dirait, enlevés. Depuis, on ne peut pas dire le chaos, mais l’anxiété règne sur le SeiReiTei. Sachant qu’il était possible que son expérience raté, une nuit, seul, dans son lugubre et sombre laboratoire, sois le responsable de tout cela. Donc, si l’on réfléchissait bien, en fin de compte, ceci était de sa faute. Et Mayuri le savait, mais n’en témoignai aucune peur que la faute lui retombe dessus. Et pour éviter cela, il devait gravir tous les échelons, un à un, pour retrouver une de ses nombreuses expériences.

La capitaine Takahashi avait l’air de s’être remise au travail. Après avoir lu un rapport en y ayant lancé un regard étrange, elle se leva, et se dirigea d’un pas rapide vers la porte, écrasant au passage le matériel du scientifique, rien que pour l’embêter. Mais ce dernier ne s’en préoccupa pas. Il fit mine de tapoter de ses longs doigts sur son clavier, ouvrant quelques documents de son ordinateur. Vu qu’il en avait pour un certain temps, autant vérifier certaines petites choses, car le capitaine était directement relié par des ondes à son laboratoire. Ce système était bien pratique, et lui permettait de se trouver n’importe où dans la Soul Society, et de pouvoir accéder directement à toutes les données, bien entendu protégées, qui se trouvait dans son ordinateur central. Et tout cela en quelques secondes. Ce qui lui évitait évidemment une incommensurable perte de temps.

Tiens, le capitaine Takahashi, dans son élan de vouloir s’en aller, car elle avait sauté et marché d’un pas vif en direction de la porte, semblait être revenu à son bureau. Mayuri ayant constaté cela se retourna, puis s’aperçut que la capitaine de la 9e division le regardait d’un air plutôt fixatif. Sans arrêter de me fixer telle une sangsue avec sa cible, elle annonça que seule la science purement médicale l’intéressait. Puis, comme si elle connaissait le capitaine scientifique depuis des lustres, elle lui donna comme conseil de se trouver une femme qui pourrait, en gros, la sauver de la science... Mais comment osait-elle ?! Parler ainsi à un homme comme lui, comment pouvait-elle se le permettre.


« Toi, médiocre petite chose ! Comment peux-tu te permettre de me parler comme ça ! »

Mayuri, exaspéré de la personne qui lui parlait comme cela, sorti de ses gonds. D’habitude calme, il avait été patient avec elle, mais la science devait avancer. Il se devait de la forcer à se soumettre à ce test. Et il ne restait que la force pour résoudre ce problème. Le capitaine de la 12e division ramena son bras gauche au niveau de son corps, puis, d’un geste vif et brusque, le lança en direction de la gorge délicate du capitaine Takahashi. Le bras se disloqua en plusieurs morceaux, tenus par un câble extensible en métal.

« Tu vas venir ici, toi ! J’ai besoin de toi pour mes expériences ! Ne m’énerve pas d’avantage sinon tu vas le… »

Mayuri ne put finir sa phrase. Son bras tomba à terre, visiblement découpé par un sabre…
Revenir en haut Aller en bas
Hanabi Takahashi

♕ Staff™
•La Genie aux Vairons | Byakuya's Propriété •

Hanabi Takahashi

Messages : 570
Date de naissance : 30/09/1992
Date d'inscription : 05/02/2012
Age : 27
Localisation : La ou tu trouvra des miettes de cookies
Rang : Taisho de la 9th Division

Suivi de l'âme
Niveaux:
Enfin quelque chose d'intéressant... Left_bar_bleue71/100Enfin quelque chose d'intéressant... Empty_bar_bleue  (71/100)
Expériences:
Enfin quelque chose d'intéressant... Left_bar_bleue1075/1200Enfin quelque chose d'intéressant... Empty_bar_bleue  (1075/1200)
Info's générales:

Enfin quelque chose d'intéressant... Empty
MessageSujet: Re: Enfin quelque chose d'intéressant...   Enfin quelque chose d'intéressant... Icon_minitimeJeu 26 Avr - 14:57



Même pour tout l'Or de la Soul Society, Hanabi n'aurait jamais eu l'idée de "donner" son corps au nom de la science, surtout au nom de celle de Mayuri ... Ce Capitaine créait des gens ... Dans le genre étrange et inquiétant, il y avait de quoi se faire du souci. Qui sait quel genre de substance il cachait dans la peau de ses créations ?... Peut-être même Nemu était une bombe humaine et personne ne le savait ... Brr, horrible ! Mais donc non ! Kurotsuchi-Taisho pouvait aller se gratter à Hong-Kong pour prendre, ne ce serait-ce, que trois gouttes du sang de la jeune femme ! Autrement dit ... Il ne verrait jamais le couleur de l’hémoglobine de la jeune noble ! Hanabi ne laisserait jamais passer une telle chose, en plus la simple d'idée de servir de cobaye à ce fou furieux la rendait malade ! Jamais elle ne le laisserait poser un doigt sur elle, en plus .. Elle était Taisho maintenant alors elle n’était pas qu'une simple Shinigami a qui on pouvait dire ou "faire" n'importe quoi ! Enfin ... Pour la jeune femme cela ne s'appliquait pas ! Même quand elle était qu'une simple officier aux ordres d'Unohana-Taisho ou de Byakuya elle faisait ce qu'elle voulait et disait ce qui lui passait par la tête sans avoir a craindre pour sa vie ! Après tout, Hanabi avait un caractère, disons-le, de cochon et n'était pas du genre à se faire marcher sur les pieds gentiment, en sommes ... En sommes Mayuri n'avait pas choisit la bonne victime. Mais en y pensant bien, chaque Capitaines de Gotei 13 avaient un caractère bien a lui et plutôt fort ... Soi Fon et sa discipline exemplaire, Unohana et sa gentillesse terrifiante, Byakuya et sa froideur glaciale, Kyoraku et sa feignantise sans limite, sans oublier les autres ... A croire qu'avoir une personnalité "differente et imposante" était une qualité nécessaire pour pouvoir porter le Haori ...

La remarque de Takahashi fit sortir le Scientifique de ses gonds ! Oh que oui il était énervé ! Il venait de hausser le ton, presque menaçant alors que la jeune femme restait parfaitement calme, abordant un sourire que l'on pouvait dire d'arrogant ... Elle était plutôt contente du résultat de son "conseil". Il lui disait qu'elle était une médiocre petite chose, comment osait-elle lui parler de la sorte ? Elle osait juste ... Hanabi osait tout le temps faire ce que personne ne faisait : Tenir tête a Byakuya, lui faire un bisou, provoquer Kenpachi ainsi que Mayuri ... Une vraie petite teigne. La demoiselle aux Doubles Zampakutos ne répondit pas, se contentant de sourire pour l'agacer d'avantage, peut-être qu'avec les nerfs il finirait par s'en aller avec son attirail ... Le Capitaine de la Douzième Division venait de se redresser en ramenant ses bras le long de son corps. D'un geste aussi brusque que vif, l'homme porta sa main a la gorge de la jeune Taisho pour la saisir, la forcer a passer son sale teste de naze. Ce fou s'attaquait a un Capitaine ! N'avait-il pas comprit qu'elle était maintenant égal a lui ? Oserait-il faire une telle chose avec les Taishos ?... Il lui ordonna alors de venir avec lui, qu'il avait besoin d'elle pour ses expériences qu'elle le veuille ou non ! Elle n'avait pas intérêt a l’énerver d'avantage sinon ... Sinon rien ! Ce genre de menace ne lui plaisait guère ! Aussi, la jeune Rose porta sa main a l'un de ses sabres et le dégaina d'un coup, sectionnant le bras qui venait de la saisir. Le bras de Mayuri tomba par terre alors qu'elle fit un pas en arrière. Hanabi venait de froncer les sourcils et le menaça de sa lame.

« Je vous avais prévenu ! Les Capitaines ne sont pas censés se battre entre eux ni même s'attaquer. Avez-vous oublier mon grade et ou vous vous trouvez ?! Vous êtes dans MA Division ! Et je fais comme bon me semble ici. Vous n'êtes pas chez vous ! Alors si vous voulez pas perdre votre autre bras je prierais de prendre votre bordel et de partir ! »

Hanabi venait de hausser le ton, ce qu'elle disait été affreusement vrai ! Il n'était pas chez lui ici alors qu'il se tienne tranquille et qu'il n'attaque pas le Capitaine des lieux ! La jeune femme était maintenant fâché et ses cris, parce qu'elle avait crié en le sachant, avaient rameuter les Shinigamis passants et son Lieutenant. Hisagi venait de s'arrêter devant son bureau, il vit alors sa Capitaine avec un sabre a la main et Mayuri avec un bras en moins. Il l'avait cherché. La demoiselle aux Zampakutos princiers jeta un regard noir a l'autre Capitaine alors qu'elle fit un geste de la main a Hisagi pour lui dire qu'il n'y avait pas de quoi s'alarmer. Elle arriva a son bureau et attrapa un mouchoir sans quitter le scientifique de ses Vairons. Elle passa sur sa lame pour y retirer le sang qui s'y été amasser et le jeta a la poubelle.

« Et vous seriez bien aimable de ne pas me tutoyer ! Ça a tendance a m'irriter d'avantage ... »

La jeune femme lui lança un regard glacial, plutôt sérieuse ... Depuis l'instant ou elle avait reçu son Haori, elle savait qu'elle devait se montrer ferme avec les autres Capitaines pour pouvoir s'imposer et ne pas se laisser faire pour les "anciens". Elle comptait bien montrer a Mayuri qu'elle n'était pas qu'une vulgaire remplaçante de Tousen et qu'elle était a prendre au sérieux ! Hanabi devait de suite poser ses "conditions" pour éviter de nouveau ce genre de débordement ...


_________________
Enfin quelque chose d'intéressant... 942228913
Noble, considérée comme Génie, gentille, attentionnée, tendre, avenante, protectrice, temeraire, hyperactive, bruyante, chiante, sale gosse, méfiante, déterminée
Revenir en haut Aller en bas
Kurotsuchi Mayuri
♕ Staff™
The Scientist •

Kurotsuchi Mayuri

Messages : 81
Date de naissance : 30/04/1997
Date d'inscription : 01/04/2012
Age : 22
Localisation : Dans son laboratoire.
Rang : Capitaine de la 12e division

Suivi de l'âme
Niveaux:
Enfin quelque chose d'intéressant... Left_bar_bleue80/100Enfin quelque chose d'intéressant... Empty_bar_bleue  (80/100)
Expériences:
Enfin quelque chose d'intéressant... Left_bar_bleue275/1400Enfin quelque chose d'intéressant... Empty_bar_bleue  (275/1400)
Info's générales:

Enfin quelque chose d'intéressant... Empty
MessageSujet: Re: Enfin quelque chose d'intéressant...   Enfin quelque chose d'intéressant... Icon_minitimeMer 16 Mai - 16:02


Ah ! La monstrueuse petite impertinente ! Comment avait-elle pu oser parler comme cela à notre cher scientifique et capitaine ! Une femme ! C’est une chose qui ne sert à rien. Une fois disséqué, que ce soit une femme ou un homme, c’est exactement le même résultat. Une femme n’est guère plus intéressante qu’un simple hollow, sur lesquelles il y a, sur ces magnifiques petites bestioles, des choses très intéressantes qu’une simple femme, humaine ou shinigami ne possèdent pas. Et ça, Mayuri le savait depuis longtemps… Il avait déjà découpé puis étudier au peigne fin plusieurs femmes shinigami, ayant été interdit par le vieux commandant de dépecer des femmes humaines. Mais il n’avait hélas rien trouvé d’intéressant. S’il avait une femme, elle ne lui servirait seulement de… cobayes à ses chères petites expériences… Il l’a bien fait avec Nemu, sa « fille ». Mais un jour, quand il en aura mare d’elle, il pourra « créer » sa femme… Il y penserait tantôt. Là, maintenant, un autre problème se posait : son bras gauche venait d’être découpé par la petite peste qui allait lui servir de sujet.

« Argh…Oh ! Impressionnant ! Je vois que tu as de bons réflexes, pour une médiocre et nouvelle capitaine. Hélas… Je vais devoir le recoller… Ou plutôt… Le faire rpousser, et tout cela par votre faute ! Si vous ne vous étiez pas débattu, nous en aurions finis rapidement avec cette petite expérience. Il ne resterait alors que… Gnn… quelques morsures sur votre petit corps… »

Son bras gauche, semblable à un serpent immobile sur le sol, ne laissait pas le sang échappé. On pouvait parfaitement apercevoir les câbles qui reliaient les différentes parties du bras sectionné en morceaux différents. Quelle homme vraiment étrange, digne d’intérêt, mais à la fois effrayant en tout point. Par exemple, il n’a pas poussé un cri strident à la perte de son bras. Non, à croire que cet homme arrive à dompter sa douleur, possède une endurance telle du roc que l’on essayait de tailler. Comme elle, comme la roche, il restait silencieux. Seul un point permettait de se rendre compte qu’il avait tout de même quelques picotements : son sourire, machiavélique, passé de « heureux » à « mécontent ». Il regardait à présent la capitaine en face de lui d’un air grave, ténébreux. Cette dernière, d’ailleurs, tenait, lame vers Mayuri, un de ces Zanpakuto, et le prévint que les capitaines ne doivent pas se battre entre eux. Toujours aussi farouchement, elle lui rappela qu’il se trouvait dans sa chère division. Enfin, d’un air tout aussi enjoué, elle lui pria de prendre tout le matériel de science qu’elle appelait impunément « bordel », et de décamper aussi vite que possible. Elle finit ses déclarations, plus calmement, en demandant au scientifique de ne pas la tutoyer, qui, comme qui dirait, l’irritait.

Mayuri n’avait cessé d’écouter ce qu’elle avait à dire, sans broncher, ni sans faire attention au sang qi coulait le long de sa manche gauche, puis, une fois qu’elle avait fini son speech, Mayuri trifouilla dans sa tenue de shinigami. Il en sortit une seringue, remplit d’un liquide sirupeux, couleur verdâtre de pourriture. C’était une grosse seringue, de diamètre aussi gros qu’une garde de Zanpakuto. On aurait pu dire que c’était une sorte de seringue de fantaisie, mais l’aiguille rappelait le contraire. Elle était longue, pointue et extrêmement fine. Mayuri appuya sur la seringue, laissant échapper quelques gouttes du liquide. Ces dernières atterrirent sur le sol, et le plancher du quartier de la capitaine de la neuvième division fondit légèrement. Mayuri porta sa main droite à son bras gauche, puis arracha ce qu’il restait du bras pendouillant. Il le lança sur le sol, loin de lui.

« Hihihihiii… Vous allez voir quelque chose de rare. Personne ne l’a déjà vu, mis à part ce Quincy… Personne n’a déjà aperçus cela, ou très peu, mais aucun survivant ne sera là pour vous en témoigner, de la repousse de mon bras. Grâce à ce produit, je peux faire repousser un membre disparu. Impressionnant, n’est-ce pas ? Hihihii... Ah… ça fait mal, ça fait mal, ohh ! Comme ça fait mal… ! »

Mayuri venait de se planter l’aiguille dans la chair restante de son bras, puis il retira la seringue, dès à présent vide de ce liquide puant. Il rangea le réceptacle vide dans une de ses poches intérieures. S’en suivit une réaction que même Mayuri lui-même a du mal à expliquer. La zone qu’il venait de piquer fut éclairé d’une couleur mauve imposant le mystère, puis des bulles se formèrent. Comme des bulles de reiatsu. Ces dernières régénéraient le bras perdu par son propriétaire. Quel phénomène passionnant, n’est-ce pas ? Loufoque, comme notre scientifique, mais tellement bouleversant !

Le capitaine Kurotsuchi constata, non sans une joie qui se lisait sur les traits de son visage, que son bras venait de repousser. Il fit craquer chaque muscle de son bras, et en fit de même pour chaque doigt. Ses veines ressortaient de sa peau, offrant un spectacle assez dégoutant, mais ainsi est faite la nature Shinigami…

« Bon ! Où en étions-nous, chère petite cobaye ? Vous vous apprêtiez à venir me prêter main forte dans cette expérience, c’est bien cela ? Hihihii… »
[/justify][/color]

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Enfin quelque chose d'intéressant... Empty
MessageSujet: Re: Enfin quelque chose d'intéressant...   Enfin quelque chose d'intéressant... Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Enfin quelque chose d'intéressant...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quelque chose de compliqué à dire mais de facile à ressentir (Lunayä-Toshiro)
» ♫ Y a quelque chose dans son regard, d'un peu fragile et de léger, comme un espoir... ♫ Jill
» [Terminé] "Non, chut ! Tu vas tout gâcher..." [ P & D ]
» Histoire de poster quelque chose ;)
» Y'a qu'en perdant quelque chose qu'on se rend compte de sa valeur. [PV Ellie]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bleach the Silent Victory :: Soul Society - Seireitei :: 
• Partie Est
 :: 9e Division
-
Sauter vers: